La fille do povo

la-fille-du-povoLa fille do povo
N’a que trois cruzeiros
Dans le creux de sa main,
Elle danse jusqu’au soir
Pour oublier la faim
Dans les ruelles noires.

La fille do povo
S’arrête et tend la main
Au cercle des badauds,
Son corps est un refrain
Qui ondule sans fin
Imaginacao.

La vie est moins facile
Sous le Corcovado,
Mais le feu du Brésil
Fait oublier Rio.

La fille do povo
Ralentit la cadence
Finit son numéro,
Ses hanches se reposent
Dans les jardins immenses
Des riches maisons closes.

La vie est moins facile
Sous le Corcovado,
Mais le feu du Brésil
Fait oublier Rio.

La fille do povo
Mange derrière les murs
Des fruits samba tempo,
Le matin elle repart
Continuer son histoire
En battant la mesure.

La vie est moins facile
Sous le Corcovado,
Mais le feu du Brésil
Fait oublier Rio.

La fille do povo
N’a que trois cruzeiros
Dans le creux de sa main,
Elle danse jusqu’au soir
Pour oublier la faim
Dans les ruelles noires.

La vie est moins facile
Sous le Corcovado,
Mais le feu du Brésil
Fait oublier Rio.