Les réputations

C’est un court roman qui ne paie pas de mine. Javier Mallarino, le héros des réputations, est un caricaturiste politique célèbre qui vit en Colombie et jouit d’un prestige considérable, un peu comme Cabu pouvait l’être chez nous. Il joue le rôle d’une vigie démocratique, n’hésitant pas à utiliser son talent pour ruiner la carrière d’un député indélicat ou d’un juge corrompu. Il fait et défait les réputations à lui tout seul. Vingt-huit années plus tôt, il a surpris ou cru surprendre  une personnalité politique  dans une situation compromettante qu’il a aussitôt croquée à la une du principal journal du pays. Mais Samantha Leal qui lui demande aujourd’hui de se remémorer les événements mettra-t-elle un terme à sa bonne conscience de justicier des bonnes causes ? Ce roman très bien mené remet intelligemment en cause le pouvoir des médias.