Succession

J’ai cru voir aujourd’hui une ombre
Derrière les rideaux du salon,
Un de ces fantômes qui encombrent
Les souvenirs de la maison.
Et maintenant que nos ancêtres
Ne vivent que dans notre mémoire,
J’aimerais autant disparaître
De ce pays sans faire d’histoires.

De la multiple descendance
Née de l’union des Barton Smith,
Il reste quelques bouts d’enfance
Que tous nos cerveaux enfouissent.
Certains veulent vendre tout le domaine
Et d’autres seulement les baux.
Il ne se passe pas une semaine
Sans qu’on évoque ce que ça vaut.

S’il n’y avait tout ce vignoble
Qui s’étend à perte de vue,
Personne n’engagerait plus
Toutes ces tractations ignobles.
Même si le soleil est rude,
Ici il ne fait jamais froid.
C’est le Sirah qui fait la loi
Dans toute la Nouvelle Galles du Sud.

Quand je cueillais des mimosas
Avant que mes frères les arrachent
Ma mère me murmurait tout bas
Toutes ces histoires que l’on cache.
J’en sais maintenant bien assez
Sur l’ensemble des faits et gestes
Et je préfère rester muette
Que d’en faire une légende dorée.

Je voudrais m’envoler pour Perth
Goûter un autre sang vermeil
Et briser toutes ces bouteilles
Qui causent lentement notre perte.
Sur cette terre d’Australie
Où mes aïeux se sont posés,
Il y’a bien assez de secrets
Pour s’inventer une autre vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website