Amours jaunes

Pendant les heures tout aussi longues Que les dimanches à la villa, Le Chinois venait du Mékong Et surgissait des acacias. Sa peau avait l’odeur du miel, Quand il apportait avec lui Entre deux averses de pluie Une pleine mousson d’arcs-en-ciel. Il la surprenait dans la cour, Quand elle lisait la terre entière Dans les […] Lire la suite